Historique

La kinésiologie est issue de la chiropractie, l'ostéopathie et de la médecine traditionnelle chinoise. Georges Goodheart, chiropracteur américain, crée dans les années 60, la kinésiologie appliquée. En s'appuyant sur les travaux de R.W. Lowett, chirurgien orthopédique, de F. Chapman, ostéopathe, de T. Bennett, chiropracteur et de l'énergétique chinoise, il met au point le test musculaire. Pour lui, le tonus musculaire s'affaiblit dès que nous sommes soumis à un stress, une perturbation.

 

En 1973, John Thie développe le Touch for health, en utilisant le test musculaire et les points d'acupressure de l'énergétique chinoise. La Kinésiologie devient un outil d’harmonisation et de prévention.

 

Le docteur P. Dennison, spécialiste des difficultés d’apprentissage, crée la Kinésiologie Educative. Cette méthode stimule la fonction cérébrale intégrée. Elle utilise le mouvement pour permettre au deux hémisphères cérébraux de travailler en harmonie. La pratique du Brain Gym s'est répandue dans plus de 80 pays.

 

Dans les années 80, la Kinésiologie Spécialisée du bien-être et de la réalisation de soi se développe. Elle devient une méthode d’accompagnement de la personne, en l’aidant à se libérer d’un état de stress et en lui permettant de retrouver un équilibre énergétique.

" Toutes les tempêtes ne viennent pas gâcher votre vie,

certaines viennent nettoyer votre chemin "

  • b-facebook
Kine image 1